Quentin Deville
1200 Woluwe-Saint-Lambert
q.deville@hotmail.com
Conseiller communal
Formations :
- Master en Histoire Contemporaine – U.L.B – diplômé en juin 2007
- Master en Gestion Culturelle – U.L.B. – Cours réussis en juin 2008.
- Erasmus à l’Université de Roma Tre - Italie – 2004 – 2005.
- Humanités, orientation scientifique – Athénée Royal d’Auderghem
 
Expérience professionnelle :
- Assistant à l’ULB, Faculté de Philosophie et Lettres (2006)
Travaux Pratiques en Méthodologie de recherches appliquées (internet et moteurs de recherche) cours donnés aux étudiants en 1ère licence Communication et Journalisme.
- Organisateur/collaborateur dans la mise en place d’une exposition sur les Sommets de la Francophonie pour le compte de la Bibliothèques Royale (KBR) en septembre 2007.
- Publication d’un article et relecture des épreuves pour la revue internationale scientifique des Archives et Bibliothèques de Belgique (La presse résistante : un vecteur clandestin d’informations In « Archives et Bibliothèques de Belgique », t. LXXVIII, 1-4, 2007, 8 p.).
- Publication d’un article : Parole de résistant : la Presse Clandestine durant la seconde guerre mondiale en Belgique pour la revue internationale scientifique des Archives et bibliothèques de Belgique In « Archives et Bibliothèques de Belgique », t. LXXXIII, 1-4, 2012, 75 p.
- Collaborateur au projet de numérisation des journaux belges mis en place par la Bibliothèque Royale (2007).
- Bénévole (2008) aux festivals de Couleur Café (accueil entrée) et Dour (sécurité des loges des artistes).
- Organisateur/collaborateur dans la mise en place d’une exposition sur l’Exposition Universelle de Bruxelles de 1958 (pour les journées du Patrimoine) pour le compte de la Bibliothèques Royale (KBR) en septembre 2008.
- Coordinateur chez Greenpeace – Supporter service (CDD) (2008-2010) Gestion d'équipe
- relation publique – organisation – rédaction – recherche internet – administratif.
- Vice-président du Fonds Sportif de Woluwé-Saint-Lambert (asbl) (2006 – 2013)
- Responsable du Service des Sports à Schaerbeek (2010 - actuellement) Gestion d’équipe gestion des budgets – gestion des plannings d’occupation – gestion administrative.
- Directeur faisant fonction de la piscine de Schaerbeek (Le Neptunium) (Septembre 2011 à Octobre 2014)
 
Le sport :
- Woluwe-St-Lambert, nous le savons tous, vit déjà au rythme du sport. Le White Star qui grimpe ou encore la piste d’athlétisme foulée par les plus grands champions belges… Nous avons décidément de quoi être fiers !
- Il faut dire que notre commune est un endroit de prédilection pour s’adonner aux différentes disciplines sportives. Et tout cela grâce aux nombreux efforts déjà entrepris par l’équipe du Bourgmestre ces dernières années.
- Mais, étant moi-même sportif de longue date, je pense qu’il reste encore quelques projets à réaliser afin que Woluwe-St-Lambert soit définitivement une commune au sommet en matière de sport !
 
Mes propositions :
1. Agrandir l’offre en matière de disciplines sportives et rendre encore pus efficaces les infrastructures déjà mises en œuvre
- En transformant le terrain de foot du haut en second terrain synthétique afin d’y permettre la pratique du football et du hockey et d’ainsi développer un véritable « pôle hockey » aux côtés des « pôles football et athlétisme » déjà présents;
- En construisant une salle communale omnisport rassemblant tennis de table, badminton, basket, mini foot, volley et de nombreux autres sports.
 
2. Favoriser la pratique du sport à l’école
- En achevant la modernisation des infrastructures sportives des différentes écoles de notre réseau communal.
- En mettant à disposition de l’ensemble des écoles de Woluwe-St-Lambert les différentes installations sportives de la commune, y compris (et je l’espère !) la future salle omnisport.
 
3. Développer le fonds sportif (organisme destiné à promouvoir et soutenir financièrement les activités sportives ou ce qui s’y rapporte au sein de notre commune) en lui apportant davantage de soutien communal
 
4. Créer un skate-park et un espace parcours « comme le film yamakasi » au cœur du parc Georges Henri et, plus largement, des espaces publics récréatifs à destination des ados et des jeunes adultes
 
5. Former et déployer à travers la commune des équipes d’animateurs socio-sportifs chargés d’aller à la rencontre des jeunes, de les encadrer et de leur proposer diverses activités sportives et culturelles
 
6. Mettre en place des initiatives destinées à favoriser la pratique des handisports dans la commune.
- Dans un premier temps, nos efforts seraient concentrés sur l’amélioration des infrastructures d’athlétisme, de tennis et de natation.
La mobilité :
- Woluwe-St-Lambert est, pour notre confort à tous une commune où il est agréable de circuler… presque partout ! Les réseaux de transports en commun se sont largement développés et modernisés ces dernières années, permettant aux habitants de Woluwe se rendre facilement partout dans Bruxelles.
- Mais il reste un petit bémol au niveau des utilisateurs des deux roues, pour qu’ils puissent se déplacer aisément, en particulier sur les grands axes où ces derniers se retrouvent trop souvent exposés aux risques que peut comporter le trafic pour les usagers faibles.
- Or, une de mes priorités premières pour Woluwe-St-Lambert est de faire en sorte que tous les usagers (automobilistes, cyclistes, motards, piétons, utilisateurs des transports en commun) aient la possibilité de se partager la route harmonieusement et surtout en toute sécurité.
 
Mes propositions :
1. Adapter les parcours routiers aux 2 roues (motorisés et non motorisés)
- Créer des bandes de roulage pour les 2 roues partout où cela est possible sans ralentir le trafic ni les mettre en danger. Pas question donc, de bandes trop étroites et non sécurisées ;
- Permettre aux motos de rouler sur les bandes de bus, à l’instar de ce qui est déjà prévu pour les taxis ;
- Diminuer les obstacles dangereux pour les 2 roues ( et automobilistes ) (nids de poule, plaques d’égouts glissantes, ornières,…).
2. Créer des emplacements de stationnement gratuits et couverts pour les 2 roues avec point d’ancrage individuel afin d’encourager les citoyens à se déplacer « plus vert »
3. Lancer des « Villo » et voitures partagées électriques ; (et pourquoi pas ne pas essayer d’avoir un parc automobile de véhicule communal électrique)
4. Installer aux différents points stratégiques de la commune des bornes de chargement pour les voitures électriques amenées à se développer de plus en plus dans les années à venir
5. Revoir les dispositifs de sécurité aux abords des écoles afin de les intégrer plus harmonieusement dans le trafic routier
- Achever la sécurisation des abords de toutes les écoles de la commune au moyen des meilleurs dispositifs en vigueur;
- Installer devant chaque école des panneaux lumineux indiquant qu’il faut respecter la zone 30 lorsqu’ils sont allumés. Ce type d’affichage permettrait alors de rétablir une vitesse de 50km/h en dehors des horaires scolaires et de fluidifier le trafic.
 
Le logement :
- En tant que jeune, la problématique du logement me touche particulièrement. En effet, même si de nombreuses initiatives ont été prises en faveur des logements pour les personnes à faibles revenus, encore trop peu sont destinées aux revenus moyens.
- A Woluwe-St-Lambert comme partout ailleurs, nous devons faire face à une pénurie de logements à prix abordables, ce qui empêche de nombreux jeunes (et moins jeunes !) d’élire domicile dans notre belle commune. Il faut absolument y remédier !
- Autre problème : depuis que les aides écologiques pour la rénovation s’effritent, beaucoup n’ont plus les fonds nécessaires pour réaliser ce type de travaux chez eux. Selon moi, la commune, à son échelle, devrait pouvoir prendre le relai et permettre à ses habitants de faire ce qu’il faut pour économiser l’énergie.
 
Mes propositions :
1. Intensifier la construction de logements moyens afin de faciliter l’accès à la propriété pour les jeunes ménages
2. Favoriser l’accès au premier logement en intensifiant la réduction des centimes additionnels
3. Encourager les initiatives de collocations pour aider les jeunes à accéder à la commune via la création d’un site internet rassemblant toutes les annonces sur la commune par exemple
4. Inciter les promoteurs et les propriétaires privés à prévoir, lors de travaux de rénovation ou de constructions neuves, un espace dédié au tris des déchets
Deville_4164 pt.jpg