Olivia Geirnaert
1200 Woluwe-Saint-Lambert
0477/80.85.10
og0409@live.be
Présidente du Centre civique de Kapelleveld asbl
Administratrice de la piscine Poséidon
Active pour la protection animale et membre de plusieurs refuges
Pourquoi être libérale, pourquoi choisir « Indépendance libérale » ?
Quand j’étais plus jeune et arrivée en âge de voter, ma famille disait : « ne vote surtout pas libéral ! Ce sont les gens riches, les nantis et les arrivistes qui votent pour ce parti, ils se fichent pas mal des petites gens». Lorsque j’ai décidé de me présenter la première fois aux élections en 2012, j’ai fait un choix. Un choix que je voulais assumer. Parce que lorsque vous « entrez en politique », l’entourage vous colle une étiquette souvent basée, (in)justement sur des traditions famillio-politico-historiques.
 
Ce choix a non seulement été orienté par mes opinions personnelles, mais aussi par l’envie de soutenir des personnes pour lesquelles j’ai énormément de respect, ici à Woluwe-Saint-Lambert : notre Bourgmestre Olivier Maingain tout d’abord mais aussi les Echevines et personnalités de notre commune exclus du MR. Ils ont suivi le fil rouge mayoral en acceptant de remonter énergiquement le courant, face au déluge offensif du Mouvement Réformateur. Ce parti voulait imposer une liste séparée de la liste du Bourgmestre. Leur arrière-pensée était de projeter notre Bourgmestre (FDF) dans l’opposition comme cela s’est passé à Watermael-Boistfort.
 
Etre candidate indépendante aurait pu être la solution, car indépendante dit aussi sans attache, sans esprit de groupe ! Mais lorsqu’on a des convictions qui se rapprochent de programmes déjà établis et dont on partage une grande partie des idées, pourquoi vouloir faire cavalier seul ? L’union fait la force ! N’est-ce pas notre devise nationale ?
 
Indépendance Libérale, formation politique communale créée en 2012 sous le nom "Libéraux woluwe-Saint-Lambert", développait une nouvelle attitude libérale plus accessible en refusant tout ukase. Avec notre groupe, le libéralisme prend d’autres chemins, du moins, j’aime à la croire ! Et c’est pour cela qu’il est grand temps d’adopter une appellation plus précise et d’assoir officiellement ce nom sur les sièges plus que mérités par nos élus au Conseil communal. « Indépendance libérale » scelle le cheminement de notre pensée et nous différencie définitivement des libéraux MR. Consultons la liste de nos représentants.
 
Nous sommes tous issus de couches sociales et milieux éducatifs différents. Proches des citoyens, nous participons tous d’une manière ou d’une autre à la vie communale : que ce soit par la présence de nos Echevines et Conseillers communaux ou par l’action des différentes associations qu’animent certains d’entre nous. Indépendance Libérale est pour moi avant tout une manière d’exprimer ma liberté de pensée, de pouvoir faire chaque jour un pas de plus dans ma commune en allant vers les habitants. Faire évoluer la vie communale.
 
De mon expérience électorale de 2012, je retiendrai plusieurs points qui resteront mes chevaux de bataille pour l’avenir : l’aide aux isolés par le biais du développement de services propres à leur situation. Un engagement et un accompagnement vis-à-vis de leurs animaux qui sont souvent leur seul soutien face à l’adversité et pour l’avenir desquels ils s’angoissent en cas de souci de santé.
 
Mais aussi un engagement pour l’éducation concrétisé par la volonté de créer des « ateliers d’orthographe ». Des cours extra scolaires pour les primaires, les secondaires ou les adultes par le biais desquels nos jeunes et moins jeunes pourraient à nouveau apprendre à parler un français correct et à maîtriser une orthographe dont ils n’auraient pas à rougir en se présentant par exemple à un emploi. Des cours surtout attrayants, donnés par des personnes ayant encore foi en une éducation correcte et motivante et inculquant le sens de l’effort. Je ne prendrai pas d'autres engagements pour l'instant ! Pas de fausses promesses ! Juste essayer de faire du mieux possible, avec mes moyens et le soutien « d’Indépendance libérale », jeune parti de Woluwe-Saint-Lambert, qui compte huit conseillers communaux au sein de la liste du Bourgmestre. Woluwe-Saint-Lambert à travers vous, par nous et pour vous sera notre plus belle réussite. Merci de votre confiance et de l’attention que vous avez bien voulu porter à ce billet…libéré.